Si ce newsmail ne s’affiche pas correctement, veuillez cliquer ici.

Newsmail 127 - 28 septembre 2016

Actualités

La FSCI pleure la disparition de Shimon Peres

La FSCI pleure la disparition de Shimon Peres, ancien président de l’État d’Israël et un exemple pour nous tous. Son décès est une grande perte pour le monde et pas uniquement pour le monde juif. Shimon Peres a milité durant de nombreuses années pour la paix au Proche-Orient. Un combat qui, en 1994, lui a valu le Prix Nobel de la paix, conjointement avec le président palestinien Yasser Arafat et le premier ministre de l’époque, Yitzhak Rabin.

« Shimon Peres a combattu jusqu’au bout pour un monde meilleur, un monde de paix et un monde plus humain », dit le président de la FSCI Herbert Winter, « c’était une personnalité charismatique et un grand homme d’État. Son souvenir restera à jamais gravé dans notre mémoire. »


Le mot du président de la FSCI pour la nouvelle année

Malgré la persistance des guerres au Proche-Orient et du terrorisme en Europe, nous avons eu, durant l’année juive 5776, quelques bonnes raisons de nous réjouir: comme vous le savez, nous célébrons actuellement le 150e anniversaire de l’égalité de droits pour les juifs en Suisse. Or nous ne commémorons pas seulement la votation de 1866 qui a conduit à l’établissement de cette égalité, nous célébrons bien davantage la Suisse moderne. Quiconque souhaite participer à l’organisation de son pays, en a ici la possibilité – quelles que soient sa religion et ses origines. Cela ne signifie pas que tout soit parfait : nous continuons, par exemple, de revendiquer davantage de soutien de la part de l’État en ce qui concerne la sécurité.

L’année dernière, les flux migratoires actuels vers l’Europe nous ont également préoccupés, nous juifs. Car nombreux sont ceux parmi nous qui craignent que l’arrivée de certains migrants renforce encore l’antisémitisme en Europe. Je peux comprendre ce souci. Il existe effectivement des pays où on inocule aux habitants, dès l’enfance, la haine des juifs. Ceux qui viennent chercher refuge dans notre pays doivent cependant accepter que l’antisémitisme n’y est pas toléré. Malgré tout, n’oublions pas que nous parlons de personnes qui ont fui la pauvreté et la guerre même ! Nous autres juifs suisses, nous sommes la meilleure preuve que l’immigration n’est pas forcément source de problèmes, mais qu’elle peut aussi enrichir la société. Les migrations, les expulsions et la fuite font, nous le savons bien, partie intégrante de l’histoire et de l’identité juives. Mais nous pouvons aussi tirer parti de notre expérience : montrons aux migrants et à la société de quelle façon l’intégration peut réussir ! Nous pouvons et devons être un exemple pour les autres minorités et pour les migrants.

Abordons cette nouvelle année avec optimisme, ne nous laissons pas guider par la peur, mais plutôt par l’espoir.

En ce sens, je vous souhaite, au nom de la FSCI, une bonne et heureuse nouvelle année, pacifique et douce. Shana Tova !

Herbert Winter, président de la FSCI


Daniel Frank est le nouveau président du Comité central

Président de la communauté juive de Bienne, Daniel Frank a été élu, le 22 septembre, à la présidence du Comité central (CC). Daniel Frank assumait la vice-présidence du CC depuis 2012.

A 46 ans, ce juriste travaille pour la Confédération. Shella Kertesz, de la Cultusgemeinde Zürich, lui a succédé à la vice-présidence du CC.


La FSCI désapprouve la proposition de réélire Jean Ziegler au Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies

Dans une lettre au chef du département des affaires étrangères, Didier Burkhalter, la FSCI a exprimé sa réprobation à l’idée que Jean Ziegler soit réélu au Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies :

« Jean Ziegler (…) n’a rien entrepris dans les nombreuses régions où étaient commises de graves atteintes aux droits de l’homme, il s’est contenté de concentrer ses reproches et ses rapports sur les pays qui ne lui revenaient pas politiquement, et parmi eux sur les Etats-Unis et, à maintes reprises, sur Israël. »

Dans sa lettre, la FSCI demande que la Suisse cesse de soutenir Jean Ziegler et qu’il soit remplacé par un autre candidat suisse.

Pour lire la lettre


« 150 ans d’égalité des droits pour les juifs de Suisse à Genève

Notre exposition itinérante fera étape du 5 au 12 octobre à l’Université de Genève. Le vernissage officiel aura lieu le 5 octobre à 18h30.

Le programme du vernissage

Autres informations

Contact

Fédération suisse des communautés israélites FSCI
Gotthardstrasse 65
Case postale
8027 Zurich

T +41 (0)43 305 07 77
F +41 (0)43 305 07 66

Contact pour les médias:
T + 41 (0)22 570 30 30

Site Web

Facebook Twitter E-Mail

Vous ne souhaitez plus recevoir notre lettre d’information? Veuillez cliquer ici.
Les pages et articles extérieurs à notre site sont de la seule responsabilité de leurs auteurs.

Copyright © 2020 SIG/FSCI | Impressum/Protection des données

*|REWARDS|*