Si ce newsmail ne s’affiche pas correctement, veuillez cliquer ici.

Newsmail 114 - 27 janvier 2016

Actualités

Journée internationale de commémoration de la Shoah

Ce jour est celui de la commémoration de la libération du camp d’Auschwitz et notre pensée va aux victimes de la Shoah. Il est aussi pour nous l’occasion d’attirer l’attention sur la haine brutale qui se manifeste à l’encontre des juifs et des personnes de libre opinion. Aujourd’hui une délégation de la FSCI participe à la commémoration de la Shoah au Forum Yehudi Menuhin à Berne.


Les organisations faîtières juives mettent en garde contre l’initiative de mise en œuvre

Les juifs suisses sont résolument opposés à l’initiative dite de mise en œuvre, laquelle éroderait l’Etat de droit et violerait les droits de l’homme. Les organisations faîtières juives publient une prise de position et un communiqué de presse communs en forme de mise en garde.

» Pour lire le communiqué de presse


«Juifs suisses: 150 ans d’égalité des droits»

Le premier acte des célébrations marquant les 150 ans d’égalité des droits des juifs suisses a remporté un vif succès: salle comble pour le Kornhausforum de Berne, qui a accueilli près de 600 personnes.

Le président de la Confédération Johann Schneider-Amman a pris la parole devant près de 600 personnes.

Les festivités proprement dites ont été précédées d’un vernissage suivi d’un apéritif. Herbert Winter, président de la FSCI, Bernhard Giger, directeur du Kornhausforum, et Ada Marra, conseillère nationale et co-présidente du comité de patronage, se sont brièvement adressés aux quelque 150 invités. « Nous sommes tous des Suissesses et des Suisses vivant sur un pied d’égalité avec les autres citoyennes et citoyens de ce pays tout en ayant su conserver nos traditions et nos particularités juives », a dit Herbert Winter dans son allocution.

Herbert et Anita Winter accueillent le président de la Confédération.

Le président de la Confédération, Johann Schneider-Amman, a ensuite ouvert la partie culturelle de la manifestation. « Sans ses concitoyennes et ses concitoyens juifs, la Suisse ne serait pas ce qu’elle est, à savoir un pays fort, multiculturel, en bonne santé économique et socialement tolérant », a-t-il dit.

Veli & Amos interprétant leur performance «Shoot the pilot»

Le but du programme culturel – présenter la diversité de la création artistique juive actuelle – a été pleinement atteint. Conjuguant musique classique, free jazz, world music, littérature, cor des Alpes et performance, le programme avait de quoi satisfaire (presque) tous les goûts. Des artistes plus ou moins connus, tels que Noëmi Nadelmann, Veli & Amos, Mike Maurer et son Alphorn Experience, Omri Hason, Omri Ziegele et Lea Gottheil ont offert au public de magnifiques moments d’art et de divertissement. Noëmi Gradwohl a présenté avec le charme et le métier qu’on lui connaît une soirée qui s’est achevée sur un bol de soupe à l’avoine casher. L’intérêt suscité par cet événement a été tel que la police du feu nous a obligés à refuser du monde, cela à notre plus grand regret.

Le public pourra encore visiter l’exposition consacrée aux 150 ans d’égalité des droits jusqu’à la fin février, après quoi, se faisant itinérante, elle parcourra toutes les régions de la Suisse.

» Pour visionner le résumé vidéo et voir l’exposition photographique de la fête

» Pour voir l’exposition photographique sur Facebook

» Pour lire l’allocution du président de la FSCI Herbert Winter

» Pour obtenir de plus amples informations sur l’exposition itinérante


Accord secret entre la Suisse et l’OLP : la position de la FSCI

En 1970, faisant suite au détournement d’un appareil de Swissair, le conseiller fédéral Pierre Graber prend contact avec des tréfileurs palestiniens et négocie manifestement un accord secret avec l’OLP, a révélé la semaine dernière Marcel Gyr, journaliste à la NZZ.

Nous exigeons une enquête approfondie sur ce qui s’est passé à l’époque et saluons la clarté des propos par lesquels le ministre des Affaires étrangères Didier Burkhalter a annoncé que l’affaire allait être analysée et discutée par le Conseil fédéral ainsi que le Parlement. La Suisse ne doit pas céder au chantage des terroristes. Nous nous demandons si la politique proche-orientale d’alors, que la FSCI n’a eu cesse de critiquer, ne s’explique pas par les révélations de la semaine dernière. Elle-même occupée à analyser celles-ci, la FSCI suit avec le plus grand intérêt les développements de l’affaire. La lumière doit être faite, et ce d’autant plus que les descendants des victimes de l’attentat terroriste perpétré contre l’appareil de la Swissair ont droit à la vérité.

» Pour lire l’article paru dans la BaZ


Les rapports entre la FSCI et Paul Grüninger

La FSCI a commandé fin 2014 une étude préliminaire visant à établir la nature des rapports qu’entretenaient la FSCI et Paul Grüninger et à montrer si des lacunes de recherche existent à ce sujet qu’il conviendrait de combler. La conclusion à laquelle l’historien Stefan Keller est parvenu au cours de ses travaux est que la FSCI a nettement manqué de reconnaissance à l’égard de Paul Grüninger. Aujourd’hui, la FSCI regrette profondément ces manquements. Le président de la FSCI, Herbert Winter, s’en est excusé personnellement ainsi qu’au nom de la FSCI auprès de la fille de Paul Grüninger, Ruth Roduner, ainsi que, publiquement, dans les médias.

D’autres informations sur l’étude préalable et ses conclusions sont disponibles sur le site Internet de la FSCI dans le factsheet « Les rapports entre la FSCI et Paul Grüninger ». De son côté, Jonathan Kreutner s’est exprimé sur le sujet à l’antenne de la radio et de la télévision suisse alémanique (SFR).

» Pour découvrir le factsheet

» Pour lire l’article paru dans Tachles

» Pour écouter l’interview accordée à Radio SRF

» Pour visionner l’interview accordée au téléjournal tessinois: Edizione delle 20:00, 26.01.2016, commençant à la minute 20


Protestations contre les travaux d’extension du Kunsthaus

Vers mi-janvier des membres de l’organisation «Asra Kadisha» ont protesté à New York, à Londres et à Tel Aviv contre les travaux d’extension du Kunsthaus de Zurich. Organisation qui a comme objectif la préservation des cimetières juifs, « Asra Kadisha » craint que les travaux prévus à Zurich ne conduisent à la désacralisation d’un cimetière juif datant du moyen âge.

La FSCI s’est clairement exprimée à ce sujet: « Nous ne voyons aucune raison de manifester à New York », a écrit la NZZ citant le secrétaire général de la FSCI, Jonathan Kreutner, qui explique que la ville de Zurich a associé les communautés juives au projet dès le début. Pour le cas où les travaux viendraient effectivement à révéler l’existence d’un cimetière juif, les autorités ont pris l’engagement de faire en sorte que les lois religieuses juives soient respectées. « Contrairement à ce que laissent entendre les manifestants, il n’est donc nullement question de désacraliser quoi que ce soit ».

Les médias ayant largement repris le sujet, Jonathan Kreutner a donné des interviews à la télévision, à la radio ainsi qu’à de nombreux journaux.

» Pour Llire les articles

» Pour écouter l’interview accordée à la radio

Comptes rendus

Une délégation de l’EJC en visite à Moscou

Une délégation du Congrès juif européen, dont faisait également partie le président de la FSCI, Herbert Winter, a rencontré vers mi-janvier le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine. Cette visite fut l’occasion de discuter de la situation des juifs d’Europe ainsi que de la lutte contre le terrorisme mondial. Au président de l’EJC, Moshé Kantor, qui l’informait de la montée de l’antisémitisme observée dans plusieurs pays européens ainsi que des craintes des juifs de France, Vladimir Poutine a répondu que les juifs devraient émigrer en Russie, où l’on est prêt à les accueillir.


Publication « Communautés juives: petite communauté religieuse, avantage ou handicap ? »

La reconnaissance des communautés religieuses par l’Etat a-t-elle un avenir ou est-elle vouée à disparaître ? Telle est la question dont un colloque de l’Université de Fribourg a débattu en 2014. Les comptes rendus de celui-ci sont maintenant disponibles aux éditions Schulthess en un volume contenant notamment l’article (en allemand) de la vice-présidente de la FSCI, Sabine Simkhovitch-Dreyfus, « Communautés juives : petite communauté religieuse, avantage ou handicap ? ». A lire sur le site Internet de la FSCI.

»Pour lire l’article

Prochaines manifestations

Lost Art – Lost Justice?

Le débat sur la collection Gurlitt a rappelé au public la problématique non encore clarifiée de la spoliation d’œuvres d’art et des biens en fuite. Le 2 février 2016, le président du Congrès juif mondial, Ronald Lauder, tiendra une conférence sur ce thème qui sera précédée d’une brève allocution du président de la FSCI, Herbert Winter.

Mardi 2 février 2016, ouverture des portes à 19h00 – Début de la manifestation vers 19h30

Salle de conférence du Kunsthaus de Zurich (Heimplatz 1, 8001 Zurich)

»Pour voir le flyer

Contact

Fédération suisse des communautés israélites FSCI
Gotthardstrasse 65
Case postale 2105
8027 Zurich

T +41 (0)43 305 07 77
F +41 (0)43 305 07 66

Contact pour les médias:
T + 41 (0)22 570 30 30

Site Web

Facebook Twitter E-Mail

Vous ne souhaitez plus recevoir notre lettre d’information? Veuillez cliquer ici.
Les pages et articles extérieurs à notre site sont de la seule responsabilité de leurs auteurs.

Copyright © 2020 SIG/FSCI | Impressum/Protection des données

*|REWARDS|*