Tristesse et consternation après les terribles attentats du Sri Lanka

L’horrible série d’attentats perpétrés contre des croyants se poursuit. Dans une suite d’attentats à la bombe au Sri Lanka, des terroristes ont pris pour cible trois églises, où de nombreux croyants s’étaient rassemblés pour fêter ensemble la messe de Pâques. On compte plusieurs centaines de victimes de ces attentats.

La Fédération suisse des communautés israélites FSCI est profondément bouleversée et choquée par les attentats abominables perpétrés contre des personnes sans défense dans les hôtels et les églises. Des agressions contre des croyants continuent de se multiplier en une suite brutale d’attaques dans des lieux voués à la paix et au recueillement. En octobre dernier, c’est une synagogue qui a été touchée dans la ville américaine de Pittsburgh. En mars, ce sont deux mosquées qui ont été visées par un extrémiste dans la ville néozélandaise de Christchurch. Que des lieux de foi et de prière deviennent la cible d’idéologies et de criminels extrémistes ébranle, dans leurs fondements mêmes, nos sociétés libérales et ouvertes. La seule réaction possible est, une fois encore, d’en appeler à tous nos concitoyens pour qu’ils s’engagent en faveur d’une coexistence respectueuse et pacifique. La FSCI tient à exprimer aux victimes et à leurs familles toute sa compassion et ses sincères condoléances. Dans une lettre personnelle adressée à Mgr Felix Gmür, président de la Conférence des évêques suisses, le président de la FSCI Herbert Winter a témoigné, au nom de la FSCI, de sa sincère et profonde sympathie à l’ensemble de la communauté chrétienne.

Diese News als PDF


Social

Diese Seite teilen