Ralph Lewin élu nouveau président de la FSCI

La 115e Assemblée des délégués de la Fédération suisse des communautés israélites FSCI a élu Ralph Lewin nouveau président de la fédération. Âgé de 67 ans, ayant réussi à convaincre une majorité des délégués participant à l’élection de renouvellement intégral qui a eu lieu au Kursaal Bern, c’est donc lui qui succédera à Herbert Winter. Entrant immédiatement en fonction, il continuera de renforcer la perception extérieure que le public et le monde politique ont de la communauté juive.

Pour la première fois en 116 années d’histoire, la FSCI a vu deux candidats entrer en lice pour sa présidence. En la personne de Ralph Lewin et de Ralph Friedländer, la commission de la FSCI en charge de l’élection a présenté deux excellents candidats. Au premier tour de scrutin, les 88 délégués présents se sont prononcés par 45 voix contre 40, deux abstentions et un vote invalide, en faveur de Ralph Lewin. C’est donc au membre de la Israelitische Gemeinde Basel IGB qu’il reviendra de succéder à Herbert Winter, qui a été pendant douze ans à la tête de la FSCI, et de présider à l’avenir aux destinées de l’organisation faîtière. Sitôt Lewin élu, il a été félicité chaleureusement par Ralph Friedländer.

Un dirigeant énergique et expérimenté

Ralph Lewin sera pour la FSCI un président expérimenté, habile négociateur et ferme dans ses choix. Âgé de 67 ans, il exerce depuis de nombreuses années des fonctions dirigeantes et stratégiques et a appartenu de 1997 à 2008 au Conseil d’État du Canton de Bâle-Ville, dont il a dirigé le Département de l’économie et des affaires sociales. Titulaire d’un doctorat en économie publique, il s’est surtout consacré après son passage au Conseil d’État bâlois à des conseils d’administration et des associations. Il préside actuellement l’Association tarifaire de la Suisse du Nord-Ouest et siège au conseil de banque de la Banque cantonale bâloise. Après son élection, il a remercié les délégués de leur confiance et permis qu’on le cite : « La perception extérieure de la communauté juive doit continuer d’être renforcée et je suis déterminé à le faire. » La FSCI devra donc agir non seulement vers l’extérieur, mais également vers l’intérieur et tenir compte, a-t-il dit, des besoins des communautés dans son travail au comité directeur


Plus d'informations sur la 115e Assemblée des délégués