L’aggravation de la situation au Proche-Orient : source de préoccupation et d’inquiétude

Les affrontements se sont envenimés au Proche-Orient. Les roquettes du Hamas et les frappes aériennes israéliennes font des victimes civiles des deux côtés. La communauté juive de Suisse s’inquiète pour ses proches et ses amis.

La communauté juive de Suisse est préoccupée et choquée par la manière dont la situation a évolué au Proche-Orient ces derniers jours. Ce qui a commencé par des affrontements à Jérusalem s’étend toujours davantage et menace maintenant tous les habitants et habitantes de la région.

Un nombre effarant de victimes

Roquettes et grenades se sont abattues sur des villes israéliennes, suscitant de violentes réactions de l’armée israélienne. Un cessez-le-feu n’est pas envisagé à l’heure actuelle, au contraire. Durant les dernières heures, on a eu l’impression que la situation s’aggravait. De nombreux juives et juifs suisses ont de la famille, des amis et des connaissances en Israël : nombre d’entre eux ont été touchés par les tirs de roquettes incessants et inacceptables du Hamas, et ont été plongés dans l’angoisse et l’épouvante. Cette escalade fait un nombre considérable de victimes des deux côtés. Les gens se retrouvent devant leurs maisons en ruines et déplorent la perte de leurs proches. La panique se propage et la haine se déchaîne.

Mettre fin à la spirale de la violence

Le bombardement massif de cibles civiles en Israël par l’organisation terroriste Hamas est monstrueux, atroce et inacceptable. Les juives et juifs de Suisse sont en pensée auprès de leurs proches et de leurs amis et espèrent qu’ils sont en sécurité. Ils continuent d’espérer que la spirale de la violence prendra rapidement fin et que se rétabliront la modération et la raison. La situation difficile du Proche-Orient ne nous empêchera pas de continuer à tisser de bonnes relations entre les communautés juive et musulmane de Suisse.