La FSCI dépose une plainte pénale contre l’«Alpenparlament»

Surtout connue pour ses déclarations s’inspirant de la droite ésotérique, la mouvance « Alpenparlament » participe à la récolte de signatures destinées à de nombreuses initiatives populaires et propage de surcroît, sur sa page d’accueil, la calomnie antisémite du « complot juif mondial ». En raison de quoi la FSCI a déposé ce jour à son encontre une plainte pénale pour violation de la norme pénale contre le racisme.

L’«Alpenparlament», dont le siège se trouve dans l’Oberland bernois, est une mouvance faisant surtout parler d’elle en rapport avec des initiatives populaires qu’elle soutient, mais que l’on connaît également dans les milieux ésotériques et celui des « soins énergétiques ».

Outre ses liens avec l’ésotérisme, l’Alpenparlament se fait également remarquer sur sa page d’accueil comme adepte de théories du complot du type « chemtrails » et manipulations météorologiques des États. Mais ce sont surtout ses déclarations sur le « gouvernement mondial » qui font froid dans le dos. Sur des pages et des pages s’étalent à ce sujet les affirmations les plus extravagantes sur le « complot mondial juif » : Les grandes banques juives sont accusées de ruiner le monde pour enrichir Israël. Le « lobby juif » aurait fait assassiner le président Kennedy, qui s’opposait à lui. La révolution russe aurait été fomentée et exécutée par les juifs pour mettre en place un nouvel ordre mondial. Ces exemples pour ne rien dire des autres théories pétries de haine que répand cette mouvance.

Il ne fait aucun doute pour la FSCI que ce sont là des propos qui non seulement relèvent du pénal mais qui, de surcroît, jouent avec le feu. En des temps d’attentats terroristes tels que ceux de Halle, Pittsburgh ou Christchurch, dont les auteurs se réclament de théories du complot antisémites, nous ne pouvons tolérer des pamphlets d’une telle abomination. Aussi la FSCI a-t-elle déposé aujourd’hui une plainte pénale à l’encontre des responsables de cet « Alpenparlament » et en appelle-t-elle à tous les politiciens et à toutes les organisations qui travaillent avec cette mouvance d’y réfléchir à deux fois et de prendre leurs distances quant à ses propos antisémites.