Incidents contre des synagogues en Suisse romande

Deux synagogues, à Lausanne et à Genève, ont été la cible d’agressions ces derniers jours. De toute évidence, deux délinquantes avaient l’intention de profaner les deux synagogues en jetant ou en déposant de la viande de porc. Des poursuites ont été engagées contre ces deux coupables. La FSCI condamne fermement ces deux agressions.

Cette dernière semaine ont eu lieu, à Lausanne et à Genève, deux agressions contre les synagogues. Dans ces deux cas, de la viande de porc a été déposée sur le seuil ou lancée contre la porte d’entrée. Ces actions ont provoqué une stupeur consternée dans la communauté juive.

Deux délinquantes différentes

Sur le seuil de la grande synagogue de la Communauté Israélite de Lausanne et du canton de Vaud CILV, ont été déposés un cochon en peluche et un paquet de lard. Plusieurs morceaux de viande de porc ont été lancés contre la porte d’entrée de la synagogue de la Communauté Juive Libérale de Genève GIL. Le porc passe pour être impur dans le judaïsme, c’est pourquoi il est exclu par le code alimentaire, la cacherout. Il ne s’agit donc pas seulement, dans cette agression, d’un geste de mauvais goût, mais plutôt d’une tentative ciblée de profaner ou de souiller une synagogue. Selon l’état actuel des connaissances, il s’agit de deux délinquantes différentes.

Dépôt de plaintes pénales

Les deux communautés concernées ont déposé des plaintes pénales. La FSCI condamne fermement ces agressions irrespectueuses et antisémites et soutient les plaintes pénales. Il faut espérer que les deux coupables seront vite découvertes et que ce genre d’actions ne se renouvellera plus à l’avenir.