Le PLR adopte la définition de l’antisémitisme de l’IHRA

En décidant, par la voix de son comité directeur, d’adopter la définition de l’antisémitisme de l’IHRA, le PLR rejoint le cercle croissant de ceux qui la soutiennent. La FSCI invite maintenant les autres partis à l’entériner et à la promouvoir.

Le comité directeur du PLR Suisse a, lors de sa réunion du 16 août 2021, décidé d’adopter la définition de l’antisémitisme de l’International Holocaust Remembrance Alliance IHRA. Le PLR fait donc désormais partie du cercle croissant de ceux qui soutiennent la définition de l’IHRA. Auparavant, le Conseil fédéral avait entériné la définition de l’IHRA le 4 juin 2021. En mai 2019, le PS avait déjà décidé d’utiliser comme norme la définition provisoire de l’IHRA.

La définition de l’antisémitisme de l’IHRA a fait ses preuves

La définition de l’antisémitisme de l’IHRA est à présent reconnue et utilisée par une trentaine d’États et par diverses villes et organisations. Lorsqu’elle s’occupe d’incidents et qu’elle les traite en vue du rapport sur l’antisémitisme, la FSCI s’appuie aussi sur cette définition. L’IHRA, à laquelle la Suisse est également affiliée, l’a approuvée en 2016.

La définition de l’IHRA se compose de deux parties, dont la première est l’énoncé :

« L’antisémitisme est une certaine perception des juives et des juifs qui peut se manifester par une haine à leur égard. Les manifestations rhétoriques et physiques de l’antisémitisme visent des individus juifs ou non et/ou leurs biens, des institutions communautaires et des lieux de culte. »

La deuxième partie est faite d’exemples servant à illustrer des situations et à fournir des repères d’application.

La FSCI invite les autres partis à adopter cette définition

La FSCI se réjouit de la décision claire prise par le comité directeur du PLR Suisse. Au niveau politique, les décisions du Conseil fédéral et des deux partis, le PLR et le PS, sont fondatrices. Une utilisation et une acceptation larges de la définition de l’antisémitisme permettront de répertorier et de comparer de façon uniforme et systématique les manifestations de ce phénomène. La FSCI invite donc les autres partis de Suisse à suivre la même voie que leurs collègues du PLR et du PS.

Plus d'informations :
International Holocaust Remembrance Alliance, site Internet officiel
Vers la décision du PLR Suisse
​Rapport du Conseil fédéral sur la définition de l’antisémitisme de l’IHRA
Résolution du Comité directeur du PS Suisse