Du nouveau dans la collection de la FSCI: «Triumph der Moderne»

Le livre d’Angela Bhend raconte l’histoire profondément novatrice et mouvementée des grands magasins suisses et de leurs fondateurs juifs, souvent issus de l’immigration juive. Dernier-né de la Collection éditée par la FSCI, il paraît aux éditions Chronos Verlag.

Dans « Triumph der Moderne » (Triomphe de la modernité), Angela Bhend met à jour l’histoire et le développement des premiers grands magasins apparus en Suisse au début du 20e siècle, dont les pionniers et les fondateurs étaient pour une bonne partie des immigrés juifs. Dans son livre, l’auteure entremêle des aspects de l’histoire de l’économie et de la migration aussi bien que de celle de la société et de l’architecture de la Suisse. Paru aux éditions Chronos Verlag, le dernier-né de la Collection éditée par la FSCI fait la lumière sur un chapitre en grande partie inconnu d’une histoire de la culture que la minorité juive a profondément marquée de son empreinte.

Des noms connus, tels que Loeb, Manor ou EPA

L’apparition des grands magasins, durant la deuxième partie du 19e siècle, a révolutionné le commerce, les modes d’achat ainsi que la consommation. Leur invention a bouleversé les formes existantes de distribution des marchandises. Des édifices somptueux ont doté la consommation de masse naissante d’une nouvelle plateforme. C’est au seuil du 20e siècle que se sont établis en Suisse les premiers grands magasins. Leurs pionniers helvètiques provenaient en majeure partie des pays voisins, et beaucoup d’entre eux étaient des immigrés juifs. Les Brann, Mandowsky, Pilz ou Knopf sont aujourd’hui oubliés. D’autres noms, tels que Loeb, Manor ou EPA, dissoute en 2005, les ont remplacés et sont aujourd’hui des temples de la consommation connus de tous, dont on se passerait difficilement. Rares sont pourtant les recherches effectuées sur leurs origines et leur histoire. Et encore moins connues sont de nos jours les réactions de rejet que les grands magasins ont suscitées de la part de la société. Dans les années 1930, au plus tard, les grands magasins, qui, soi-disant, détruisaient l’existence des classes moyennes, furent la cible d’une campagne de la bourgeoisie droitière qui suspendit le libéralisme de l’époque des pionniers. En 1933, un arrêté d’urgence de la Confédération interdit l’ouverture ou l’agrandissement des grands magasins, des commerces à prix unique ainsi que des commerces à succursales.

Un vernissage d’un grand intérêt

Le vernissage qui a eu lieu le 23 novembre 2021 au Plaza Klub de Zurich a attiré beaucoup de lectrices et de lecteurs. Ralph Lewin, président de la FSCI, a salué les invités et rendu hommage au livre: «Cette publication évoque plusieurs aspects de l’histoire suisse. Elle redessine et restitue la chronologie des biographies des familles fondatrices », a-t-il dit. Et tout ceci fait de « Triumph der Moderne » un nouveau classique s’adressant aussi bien au grand public qu’à un cercle de spécialistes. Lors de l’entretien, Angela Bhend, l’auteure du livre, a discuté avec Daniel Teichman des nombreux aspects de l’histoire des grands magasins, dont elle a dit : « Les grands magasins ont changé en profondeur la société. Ils ont marqué la consommation, le développement urbain, l’émancipation de la femme et même, si l’on se rapporte aux vols, l’histoire de la criminalité.»

Aperçus de l’histoire et de la culture de la communauté juive

« Triumph der Moderne » est le 19e volume de la Collection « Contributions à l’histoire et à la culture des juifs en Suisse » éditée par la FSCI. Paraissant depuis 1992, cette collection a pour but de promouvoir la connaissance ainsi que la compréhension de la vie juive en Suisse. Que ce soit l’histoire des communautés juives, de l’architecture des synagogues ou de la situation que les juives et les juifs suisses connurent durant la Deuxième Guerre mondiale – les volumes richement illustrés parus dans la collection de la FSCI retracent le développement historique et donnent un aperçu de l’histoire, de la culture et des traditions de la vivante communauté juive établie en Suisse.

Commander le livre

Vernissage de « Triumph der Moderne »