Commémoration des victimes du coronavirus dans toute la Suisse

Le 5 mars 2021, il y aura une année que le coronavirus faisait sa première victime en Suisse. Aujourd’hui, à l’initiative du président de la Confédération, une minute de silence aura lieu en hommage. La communauté juive commémore également les victimes, leurs parents et les malades et remercie les nombreux aidants et aidantes.

Le 5 mars 2021, cela fera un an que la première personne mourait à cause du coronavirus. Depuis, le coronavirus a fait plus de 9000 victimes dans toute la Suisse. L’ensemble du pays a traversé une année difficile et accablante. Le président de la Confédération Guy Parmelin propose une minute de silence à 11h59 en souvenir des personnes décédées et de leurs familles, mais aussi de tous ceux et celles qui ont lutté contre la maladie et les séquelles de la pandémie. Il faut remercier aussi ceux et celles qui, au prix de grands efforts, ont accompagné les personnes touchées.

La communauté juive se souvient aussi

Le coronavirus ne s’est pas arrêté à la porte de la communauté juive, qui déplore aussi nombre de victimes. Certaines ont été directement atteintes par la maladie ou ont perdu des parents, des proches et des amis. La FSCI soutient l’initiative du président de la Confédération et transmet cet appel à ses communautés membres qui, dans leurs prières et leurs psaumes, commémoreront les victimes de la pandémie avant et pendant les services religieux.