Likrat prend son envol à Bordeaux !

Likrat est un projet phare du FSCI en Suisse romande, qui suscite également de l'intérêt à l'étranger. Le week-end dernier, la Communauté israélite de Bordeaux a lancé son propre projet Likrat. Le FSCI s'est rendu à Bordeaux avec une délégation de trois personnes pour présenter le projet et dispenser une première formation.

En collaboration avec la FSCI, le président Erick Aouizerate, Pascale Banon et Albert Fitoussi ont mis le projet en route, coordonné par l’UEJF de Bordeaux, sous la présidence de Solal Fitoussi. Les représentantes de Likrat Romandie, Evelyne Morali, membre du comité Directeur FSCI, Julie Beniflah, cheffe du projet Likrat Romandie, et Naira Goetschel, intervenante Likrat en Suisse, ont été chaleureusement accueillies par l’UEJF et la Communauté de Bordeaux.

Le projet a démarré vendredi soir avec l’office de Chabbat à la Synagogue de Bordeaux et a été suivi d’un repas chabbatique dans le centre communautaire, en présence d’une trentaine de jeunes étudiants et quelques lycéens. Le but de la première soirée était de permettre à tous les participants de faire connaissance, et de présenter une introduction de Likrat. Dimanche, les jeunes ont approfondi le sujet. La formation Likrat a alors réellement démarré. Evelyne Morali, Julie Beniflah et Naira Goetschel ont animé l’atelier sur la force d’une argumentation bien menée et encouragé chaque participant à identifier les valeurs qui déterminent son identité juive. Tristan Mendès France a ensuite traité le thème des réseaux sociaux, des fake news et des théories du complot, tandis que Valentine Cohen a entraînés les participantes et participants à la prise de parole et au jeu de rôle.

Les étudiants et les lycéens sont sortis enchantés de cette première journée de formation. Ils sont désormais très motivés pour la suite des modules et impatients de mettre en pratique leurs futures interventions dans les écoles et à l’Université de Bordeaux.