Dialogue avec les religions

Le dialogue interreligieux permet de se familiariser avec différentes communautés religieuses et favorise la cohabitation de ces communautés. Il contribue à l’identification des points communs et des différences, à la suppression des préjugés et au respect mutuel.

Le respect mutuel et l’estime pour les autres religions et les idées divergentes sont des valeurs auxquelles la FSCI adhère profondément et qu’elle défend. Le dialogue avec les autres religions constitue la réponse la plus durable pour contrer les tensions, les insécurités et l’antisémitisme.

La FSCI entretient régulièrement des contacts informels avec les représentants des autres communautés religieuses. Elle s’engage aussi auprès de différents organes interreligieux, pour procéder à des échanges théologiques et élaborer des prises de position communes qui soutiennent la paix religieuse et la liberté religieuse.

Dialogue interreligieux

Conseil suisse des religions (CSR)

Le Conseil suisse des religions compte des représentants de la Conférence des évêques suisses (CES), de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS), de la Coordination des Organisations Islamiques Suisses (COIS), de la Fédération d’Organisations Islamiques en Suisse (FOIS), du Patriarcat oecuménique de Constantinople, Métropole de Suisse, de l’Eglise catholique chrétienne de Suisse et de la FSCI. La communauté religieuse juive est représentée par le président de la FSCI, Herbert Winter. Le CSR a notamment pour objectif de contribuer à la paix religieuse en Suisse, de promouvoir la confiance entre les communautés religieuses et le dialogue concernant des questions d’actualité en matière de politique religieuse.

Commission de dialogue judéo / catholique–romaine (CDJC) et Commission de dialogue protestants / juifs (CDPJ)

La Commission de dialogue CDPJ (Commission de dialogue protestants / juifs) et la CDJC (Commission de dialogue judéo / catholique-romaine) ont été créées en 1987 en concertation entre la FSCI, la FEPS (Fédération des Eglises protestantes de Suisse) et la CES (Conférence des évêques suisses).

Les commissions (paritaires) d’experts ont pour mission de promouvoir le respect mutuel entre les chrétiens et les juifs et d’instaurer une culture de fiabilité. Les travaux des commissions portent sur des thèmes spirituels et intellectuels, éthiques et existentiels, en recherchant des bases consensuelles qui permettront à la FSCI, à la FEPS et à la CES de s’engager ensemble pour une société de paix et de justice. La FSCI nomme les membres juifs de ces commissions, lesquels y siègent toutefois ad personam et y expriment leur propre opinion.

Social

Diese Seite teilen