Lutter contre les préjugés par le dialogue

Suite au Prix du dialogue des Juifs de Suisse du 29 mai dernier, en présence du Président de la Confédération Alain Berset, la Fédération suisse des communautés israélites (FSCI) organise au Club suisse de la presse une table ronde le mercredi 20 juin. Le dialogue entre jeunes par des jeunes de confessions différentes sera le thème principal de cette table ronde. Comment se battre contre la haine de l’autre et l’intolérance face à la différence ? Comment inciter les ados au dialogue pour contrer ignorance et préjugés ? La table ronde sera modérée par le rédacteur en chef responsable de la Tribune de Genève Pierre Ruetschi et sera animée par Eric Ackermann et Maurice Gardiol, vainqueurs romands du premier Prix du dialogue ainsi que Lisa Mazzone du parti Les Verts, marraine du projet Likrat. Un Likratino et une Likratina ainsi que d’autres jeunes engagés pour les dialogues interreligieux seront également présents pour représenter la jeunesse.

Il est de la responsabilité des adultes d’encourager les adolescents et jeunes d’aujourd’hui à mieux connaître et comprendre les religions différentes afin de contrer les préjugés, les idées préconçues ainsi que l’antisémitisme et le racisme. L’internet a des conséquences positives et négatives sur le monde actuel. Comme le Président de la Confédération l’a bien expliqué lors du Prix du dialogue à Berne : « l’internet s’est établi comme le moyen de communication d’une société de l’information éclairée, mais il s’est aussi développé en un endroit qui abrite l’obscurantisme, une espace de résonance où les préjugés sont préservés et cultivés, et où la formation de l’opinion dans les sociétés démocratiques peut être manipulée avec une effrayante facilité par les fake news et les trolls.» C’est pour cette raison que nous devons inciter les jeunes à dialoguer entre eux, face à face et non pas derrière un écran d’ordinateur. Pour répondre à la haine, à l’ignorance et à l’instabilité du monde dans lequel nous vivons aujourd’hui, nous devons promouvoir le dialogue chez les jeunes.

Likrat, le projet de la FSCI, répond à ce besoin d’une rencontre directe avec des jeunes d’autres religions. Ce projet propose des rencontres et un dialogue entre les jeunes juifs formés et les élèves non-juifs des écoles du secondaire. Le face à face est le moyen le plus simple et rapide de combattre les idées préconçues des jeunes. Cet échange encourage l’acceptation de la différence, et le respect des traditions et de la religion de l’autre. Lisa Mazzone, marraine du projet Likrat en Romandie explique que « le but du projet est de dissiper les préjugés et les stéréotypes à l’égard des juifs et du judaïsme, faire des expériences interculturelles et interreligieuses et de promouvoir la tolérance et le respect». Dans notre monde actuel, la xénophobie et le racisme sont de plus en plus présents et l’intolérance se répand à grande vitesse. Likrat de la FSCI est un projet pour les jeunes par les jeunes les permettant de dialoguer les uns avec les autres, malgré les idées reçues. Quels outils faudrait-il utiliser pour se battre contre la désinformation, l’extrémisme et l’ignorance ? Par quels moyens pouvons-nous casser l’actuel amalgame d’ignorance, de la haine de l’autre, et des préjugés ? Comment contrer l’antisémitisme et le racisme dans notre pays ? Ses questions seront posées lors de la table ronde du mercredi 20 juin au Club suisse de la presse.

Galerie: ICZPolittalkkontrovers

« Inciter les ados au dialogue pour contrer ignorance et préjugés »
Mercredi 20 juin 2018 de 12-14h
Club suisse de la presse, « La Pastorale », route de Ferney 106, 1202 Genève

Intervenants : Eric Ackermann, Ministre officiant, Grande synagogue Beth Yaacov de Genève et Président de la Plateforme interreligieuse de Genève et Maurice Gardiol, diacre retraité de l’Eglise protestante de Genève et membre du Comité de la Plateforme interreligieuse de Genève, tous deux vainqueurs du premier Prix du dialogue des Juifs de Suisse décerné par la FSCI; Lisa Mazzone, conseillère nationale Les Verts et marraine du projet Likrat ; un Likratino et une Likratina, participants au projet Likrat de la FSCI ainsi que d’autres jeunes engagés pour le dialogue interreligieux.

Modérateur : le rédacteur en chef responsable de la Tribune de Genève Pierre Ruetschi

Programme :
11h30 Ouverture des portes
12h00 Début de la table ronde avec questions du public
13h30 Apéritif dînatoire

Le nombre de places étant limité, veuillez-vous inscrire d’ici le vendredi 15 juin 2018 à l’adresse suivante : Enable JavaScript to view protected content.