Signaler un acte antisémite

La FSCI entretient un service qui recense les actes antisémites et conseille leurs victimes. La CICAD Coordination Intercommunautaire Contre l'Antisémitisme et la Diffamation se charge des actes antisémites perpétrés en Suisse romande.

Le service de la FSCI offre de l’aide et des conseils aux personnes touchées par des actes antisémites, aux institutions et aux spécialistes. La FSCI assiste les victimes qui souhaitent déposer plainte et les soutient dans leurs démarches auprès de la police et des autorités.

Toutes les questions posées, tous les actes signalés bénéficieront d’un maximum de confidentialité. L’anonymat sera garanti dans tous les cas, pour tous les actes signalés.

Pourquoi signaler des actes antisémites ?

Pour protéger les personnes concernées, pour éviter de nouveaux actes, pour assurer une prévention ciblée, il est indispensable de bien connaître les actes antisémites qui ont eu lieu. A cette fin, la FSCI entretien son service, recense aussi les actes de notoriété publique et observe elle-même la situation. La FSCI analyse ces données, évalue la situation, intervient en cas de nécessité et informe les autorités et les milieux politiques.

Quand faut-il faire intervenir la police ?

En cas de menaces, de violences ou de danger imminent, il est indispensable d’alerter la police. Il est important de signaler les cas de diffamation et ceux où la norme pénale contre le racisme pourrait avoir été enfreinte, puisque ces informations permettent à la police de faire un lien avec d’autres actes et d’agir en conséquence. Il est important de signaler ces cas-là, même lorsque les personnes concernées ne souhaitent pas déposer de plainte pénale, ni lever leur anonymat face à des tiers.

Comment lutter contre l’antisémitisme sur Internet et dans les médias sociaux ?

Internet et les médias sociaux ne constituent pas une zone de non-droit pour les propos antisémites. Il est important de signaler tout propos discriminatoire ayant un rapport avec la Suisse, autant au service de la FSCI qu’à la police, lorsque le code pénal est enfreint. En même temps, il est important d’informer le Service de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet (SCOCI). En outre, Facebook a une fonction « Signaler » (que l’on trouve sur la page Facebook), qui permet de signaler des éléments inappropriés directement à Facebook. Twitter possède une fonction analogue. Veuillez informer le service de la FSCI de vos contacts avec Facebook ou Twitter en la matière et de la réaction des opérateurs de ces médias sociaux face à vos interventions.